Solaire Thermique

Solaire Thermique

Un système solaire thermique exploite le rayonnement du Soleil afin de le transformer directement en chaleur (énergie calorifique).

On distingue deux types de techonologies permettant d’exploiter l’énergie solaire thermique :

Le solaire thermique basse température

Les rayons du soleil, pris au piège par des capteurs thermiques vitrés, transmettent l’énergie renouvelable (energie solaire) à des absorbeurs métalliques – lesquels réchauffent un réseau de tuyaux de cuivre où circule un fluide caloporteur. Cet échangeur chauffe à son tour l’eau stockée dans un cumulus. Un chauffe-eau solaire produit de l’eau chaude sanitaire ou du chauffage généralement diffusé par un « plancher solaire direct« . Tous les dispositifs qui agissent comme capteurs solaires thermiques sont de plus en plus intégrés dans les projets d’architecture bioclimatique (maisons solaires, serres, murs capteurs, etc…).

Le solaire thermique haute température

La concentration du rayonnement solaire sur une surface de captage permet d’obtenir de très hautes températures généralement comprises entre 400° C et 1.000° C. La chaleur solaire (énergie solaire) produit de la vapeur qui alimente une turbine qui alimente elle-même un générateur qui produit de l’électricité, c’est l’héliothermodynamie.

Trois technologies distinctes sont utilisées dans les centrales solaires à concentration pour produire cette énergie solaire. Dans les concentrateurs paraboliques, les rayons du soleil convergent vers un seul point, le foyer d’une parabole. Nous construisons les installations solaires thermodynamiques : fours solaires à concentration.

Pour ses systèmes solaire thermiques, Winsolartech utilise la technologie solaire thermique « active » à basse température. Il s´agit d´ún système chauffe-eau solaire qui fonctionne selon un principe simple : l’énergie du rayonnement solaire est absorbée par des capteurs plans fonctionnant selon le principe de l’effet de serre. La chaleur emmagasinée est ensuite transportée au sein d’un circuit « primaire » contenant un mélange caloporteur d’eau et d’antigel.

Grâce à un échangeur thermique, le liquide caloporteur contenu dans le circuit primaire transmet son énergie thermique à de l’eau sanitaire contenue dans le réservoir d’un second circuit isolé. Le liquide caloporteur refroidi repart ensuite vers les capteurs afin d’être réchauffé. Lorsque l’eau chauffée dans le reservoir est utilisée, elle est remplacée par de l’eau froide du réseau, réchauffée selon le même principe.

La chaleur du rayonnement solaire peut aussi être utilisée pour rafraîchir un bâtiment.

Solaire thermique: Fonctionnement en vidéo

error: Content is protected !!